Connexion

Fermer
Vous ne possédez pas encore de compte sur Zicmeup ? Inscrivez vous ici
My ZicMeUp Hits Artistes Concerts Concours Métiers Services
Avatar
Contacter
Originaire de : Céret
France Pyrénées-Orientales
Derniers sons :
Place dans les hits :

Presse

Netgoth.fr le 11-01-2004

(...)
"Deux groupes au programmes (pour une somme modique, n’est-ce pas Olivia ?) :
- Quantum Doloris – rock indus, influence Young Gods / Curtain / Killing Joke (chant français et anglais)
– Obe (O-bé-heu), quatuor electro metal à concept et au line up variable (vocaux death / saturés) (...).
Et un fort potentiel de sympathie, faut bien le dire..."
...
"LoL à la basse, James à la guitare et un cousin germain de Doktor Avalanche à la partie rythmique, les Quantum Doloris, affichant une belle présence devant un public apparemment déjà acquis à la cause, entament la première partie de leur prestation avec « Les Immortelles », « Pure et blanche » et « O’ Grady » (aux amusantes fragrances celtisantes – « Thank you Dan Ar Braz » ?). Premier constat : petite salle, excellente acoustique et atmosphère intimiste en l’absence d’espace scénique surélevé...

Pendant ce temps dans le public, ben ça commence à danser, hein... Quelques pieds de plomb du Doktor viennent à point durcir le tempo et titre après titre, James montre qu’il n’est pas manchot...

La première partie s’achève sur « Collapse » et « Simple Song ». C’est à ce moment que Lol nous présente leur nouveau batteur, dont j’ai oublié le prénom. Un garçon dont l’air patelin ne grève en rien la puissante précision métronomique de ses coups qui lui permettent de cohabiter sur la partie rythmique avec les boucles du cousin germain du Doktor Avalanche (pour ceux qui avaient décroché)...

« Sin Never Seen », « Arabian Light », « Tear Of Rain »... Lol ponctue chaque morceau d’une petite apostrophe facétieuse (« on fait comme à la maison », n’est-ce pas ?) et se permet même de faire sonner sa basse comme du « Eighties » de Killing Joke... James n’est pas en reste, et entre deux riffs se voit chaleureusement offrir une bière... « 4 temps » et « Ready To Rise » viennent clore ce convivial et énergique début de soirée en forme de rock incisif et épuré..."