Connexion

Fermer
Vous ne possédez pas encore de compte sur Zicmeup ? Inscrivez vous ici
My ZicMeUp Hits Artistes Concerts Concours Métiers Services
Avatar
Contacter
Originaire de : Nantes
France Loire-Atlantique
Derniers sons :
Place dans les hits :

Presse

Télérama dub festival le 03-04-2004

Dubindusambientrocknoisyelectronicandgroovysounds" !

C'est par cette expression inédite qu'Idem, trio de Saumur exilé à Nantes, définit sa musique. Mais, bon joueur, il simplifie la formule en dub-électro-rock "pour entrer dans les cases établies des fédérations de ventes de disques".
Difficile, en effet, de coller une étiquette à ces compositions principalement instrumentales qui mixent acoustique et électronique, guitares en furie et rythmes syncopés ; opposent ambiances froides et déchirures violentes.
En fait, Mash (bassiste discret), Baz (batteur sensationnel)
et Welcom (guitariste meneur, hurleur occasionnel et vidéaste inspiré)
ont inventé une sorte de noisy-dub dont la transposition live transforme
la scène en île sujette aux variations de la météo, tantôt baignée
dans un calme angoissant, tantôt fouettée par une tempête de décibels.
"Nous sommes plus sensibles aux ambiances sombres et tendues. Sans vouloir faire de comparaisons farfelues, le Requiem de Mozart nous touche davantage que Les Quatre Saisons, de Vivaldi", explique Welcom.
Rayon de lumière dans ces captivantes ténèbres, le globe lunaire,
ballon de baudruche géant suspendu au-dessus de la batterie,
où sont projetées des images déformées, véritable instrument pictural qui confère au son et lumière d'Idem une apparence de tableau.
Renversant !
F. Péguillian. – avril 2004

 

ROCK SOUND le 10-07-2002

IDEM SANG D'ANGERS
Sous le patronage omniprésent des Thugs, la scène musicale d'Angers ne cesse de s'élargir. Dernière découverte parvenue jusqu'à nos oreilles, l'électro-rock de Idem, un trio auquel on prédit plein de bonnes choses.

epuis trois ou quatre ans, les trois membres de Idem (Baz-batterie, Mash-basse, Welcom-guitare/chant/machines) ont opté pour une musique mêlant sans vergogne musique électronique, guitares lourdes ou ambiances
diverses (incluant des éléments dub, métal ou plus "ethniques"). "Nous écoutons tous beaucoup de musiques différentes, sans spécialisation ou réel approfondissement", "nos influences viennent malgré tout d'une culture "rock" qui s'orienterait aujourd'hui plus généralement vers un "esprit rock". Finalement, ça ne veut plus dire grand chose et on s'embrouille ! Une sorte de tension, une ambiance, retenue, soufflée et relâchée, que l'on retrouve dans Zenzile, Sofa Surfer, Truffaz ou encore Amon Tobin, Krüder et Unsane".
Souvent comparé aux têtes d'affiches de la nouvelle génération électro française (Lab°, Ez3kiel, High Tone, Shane Cough), Idem ne s'enferme pas pour autant dans un ghetto quelconque ; ils ont déjà eu l'occasion de partager la scène avec des formations aussi diverses que les Portobello Bones, Sayag Jazz Machine, les Thugs, Kyu ou encore Zenzile. Leur permier album "absent without leave", après un EP en 1999 sur le label angevin Shoshin a été très méticuleusement enregistré sur une période de six mois. Ils le défendront sur les routes de France à l'occasion d'une tournée qui s'étendra d'octobre à décembre. Par ailleurs, ils préparent une reprise des Thugs pour une compilation-hommage réunissant des groupes angevins (la Ruda Salska, Sexy Pop, …). Actualité brûlante chez Idem.

Par Patrick Haour