Connexion

Fermer
Vous ne possédez pas encore de compte sur Zicmeup ? Inscrivez vous ici
My ZicMeUp Hits Artistes Concerts Concours Métiers Services
citizencake Pop-Rock
citizencake
Ajouter à ma fanlist Laisser un commentaire Encourager cet artiste
J'aime
Player
> Sa place dans le hits :
  - général
  - Angers
  - Pop/Rock
citizencake ne possède pas de boutique.
Aucune image enregistrée
Notre my space http://www.myspace.com/citizencake49

Un jour il y a bien longtemps, dans un petit pays de l'ouest de l'europe vivait un très vieux brasseur de bière. La bière qu'il produisait était la plus prisée du pays et était devenue, au fil du temps, le symbole de la convivialité et de la détente. Cependant il existait dans ce pays au moeurs jadis débridées des personnes de plus en plus nombreuses qui condamnaient l'usage trop fréquent du brevage d'oublon et de malte. Ces personnes préféraient passer leur temps à travailler durement dans le but d'accumuler toujours plus de richesses et ils passaient tout leur temps libre devant la première chaîne de télévision sans même une chopine; on les appelait les reuloux. Un jour les reuloux portèrent à leur tête un reulou aux proportions physiques réduites, particulièrement aigri et dont la cupidité n'avait d'égal que la sournoiserie. Celui-ci détestait la bière et préférait les footings. Grace à ses nombreux et sournois stratagèmes le petit reulou réussit à prendre le pouvoir dans le pays et se fit appeler le prince narquois. Alors qu'il était enfin le plus riche et le plus puissant du pays, le prince narquois s'aperçus que le pays n'était pas assez riche pour pouvoir lui assurer le train de vie (avec Rolex en or, yacht, top model et plein de bling-blings) auquel il aspirait. Il eu alors l'idée de faire travailler plus les gens, au mépris de leur temps libre et par conséquent de leur consommation de bière. Ces mesures plongèrent le pays entier dans le travail sérieux, dans la morosité et dans l'eau minérale. Le vieux brasseur en était accablé mais il n'y pouvait rien faire, comment pouvait-il, en tenant compte de son âge canonique semer à nouveau le "n'importe quoi" dans le pays? C'est alors qu'il se souvint d'une vielle prophétie qui disait qu'un jour, quand les fûts resteraient pleins et que tout aurait du sens, quatre élus du "portenawak", quatre cakes apparaitraient. Afin que s'accomplisse la prophétie, il plaça dans les packs de la plus blonde de ses bières quatre cannettes à capsule d'or, sensées désigné les dits élus. C'est ainsi que BENOIT alors qu'il s'adonnait dans son garage aux joies du street fighter vs marvel vs X men vs les musclés vs lui même, sur sa borne d'arcade, découvrit entre deux "dragon punch" et quelques "hayoukens", une capsule dorée. ALEXANDRE découvrit la capsule promise alors qu'il étanchait la soif que lui avaient causée des heures d'entrainement à la suture "façon rambo" qu'il pratique avec un couteau de chasse et de la ficelle de cuisine en écoutant la grande Sophie. JULIEN eu le droit à la même surprise alors que, en peignoir dans sa caravane, il chantait en karaoké les plus grands hits d'iron maiden et autre guns n'roses pour distraire ses poules. Enfin MATHIEU découvrit la dernière capsule de blonde alors que vêtus de son plus beau jogging du dimanche il venait de se lever avec l'objectif de regarder téléfoot. Nos quatre protagonistes furent alors prix d'une envie iréprécible de prendre la route. Guidés par une force mystique ils se retrouvèrent dans la taverne du vieux brasseur qui prestement leur a fait don de guitares, d'une basse et d'une batterie et les a sommer de faire très vite n'importe quoi. ET ainsi commença citizencake

Aucun commentaire sur cette fiche.
Aucune video sur cette fiche.
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.

> Créer un compte <
Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter citizencake à votre liste d'ami.