Connexion

Fermer
Vous ne possédez pas encore de compte sur Zicmeup ? Inscrivez vous ici
My ZicMeUp Hits Artistes Concerts Concours Métiers Services
Monsieur Gontrand Chanson
Monsieur Gontrand
Ajouter à ma fanlist Laisser un commentaire Encourager cet artiste
J'aime
Player
> Sa place dans le hits :
  - général
  - Versailles
  - Chanson
Aucune image enregistrée
Monsieur Gontrand ne possède pas de boutique.
BIOGRAPHIE

De son vrai nom Christian Braut, né à Paris en 1962, Monsieur Gontrand s'inscrit dans la lignée de la nouvelle chanson française.

Aussi habile à manier la plume que la souris, aussi à l'aise derrière le micro que derrière la console, Monsieur Gontrand conjugue depuis toujours musique et technologie. Pionnier du home studio dans les années quatre-vingt puis d'Internet à la fin des années quatre-ving-dix, il s'auto-produit puis s'auto-diffuse avant l'heure.

Si la technologie rythme son quotidien, c'est toujours avec discrétion. Elle met un point d'honneur à s'effacer pour mieux servir la création. Car Monsieur Gontrand est avant tout un auteur et un compositeur. Ses chansons, c'est l'esprit vagabond et rêveur, à la guitare face à la mer, sur les touches du piano désaccordé d'un vieil hôtel, sur un coin de nappe à la terrasse d'une auberge de montagne..., qu'il les écrit. Un univers attachant aux textes souvent sensibles, parfois drôles, aux mélodies tout en douceur, aux rythmes en demi-teintes.

La technologie, encore elle, n'est pas seulement au service du son mais aussi de l'image. Photographe "panoramiste" sous son vrai nom, Christian Braut expose en galerie et ailleurs à La Baule, au Cap Ferret, à Paris..., publie ses photos dans de nombreux magazines, etc. Des panoramas "360" qui tordent le cou à la réalité, la transfigurent et nous la font (re)découvrir sous un autre angle.

Tandis que Monsieur Gontrand sort quatre albums, dont trois de compositions ("24 heures à ses côtés", "La croisière", "3298 mètres") et un de reprises ("Reprises" !), Christian Braut publie deux ouvrages de photos panoramiques… qui portent le même titre ("La presqu'île à 360 pour cent"), mais pas le même sous-titre ("La Baule, Le Pouliguen, Batz-sur-Mer, Le Croisic, Guérande…" pour mon premier, qu’accompagne un DVD Video réunissant trente cinq clips majoritairement tournés dans la région, "La presqu'île à 360 pour cent - Le Cap Ferret, La Vigne, l'Herbe, le Canon, Piraillan…" pour mon second).

http://www.facebook.com/monsieurgontrand
http://www.monsieurgontrand.com
https://www.youtube.com/monsieurgontrand
http://www.deezer.com/artist/1054929
https://itunes.apple.com/fr/artist/monsieur-gontrand/id338533055

EN SAVOIR PLUS...

Enfant, Monsieur Gontrand étudie la guitare avec la fille d'Alexandre Lagoya, puis le piano, et enfin le chant avec Raymonde Viret. En 1979, il enregistre sa première maquette sur le magnétophone quatre pistes d'un ami. Jean-Louis Foulquier la diffuse sur France Inter.

Avec ce même ami, il écrit un programme en assembleur pour éditer les sons d'un synthétiseur Roland Juno 106 qu'il vient de s'offrir. De plus en plus attiré par le matériel, il décide de monter son propre studio et pour le financer, rentre à la Banque de France comme programmeur analyste : informaticien le jour, musicien et ingénieur du son la nuit.

Armé de ce double bagage, Christian Braut se passionne naturellement pour l'informatique musicale... qui pointe tout juste le bout de son nez. Nous sommes au milieu des années quatre-vingt. Il fréquente les magasins spécialisés, se met à écrire des articles pour le mensuel Keyboards et finit par créer le magazine Home Studio dont il sera Rédacteur en Chef huit ans durant.

Il teste matériel et logiciels, visite les plus grands studios d'enregistrement, interviewe les plus grands ingénieurs du son et artistes férus de technologie : Laurent Voulzy, Christophe, Stephan Eicher, William Sheller..., et Jean Michel Jarre, qui lui fait l'honneur de préfacer son premier ouvrage sur le Midi (Musical Instrument Digital Interface). Un deuxième suivra, publié aux éditions Sybex en deux tomes de huit cents pages chacun. Considéré comme la bible en la matière, il sera traduit en allemand, hollandais et... américain !

Avec Michel Geiss, électronicien de formation, ingénieur du son, expert en synthétiseurs analogiques et à l'époque collaborateur de Jean Michel Jarre, il développe pour l'indianiste et musicologue Alain Daniélou un instrument de musique à trente-six notes par octave : le Semantic. Une immersion dans l'univers des microtonalités... et une mini-tournée européenne : Le Thoronet, Venise, Rome, Paris.

Durant ces années "presse", la musique continue. Celle d'un court métrage diffusé avant un film de Lelouch, notamment, composée à l'aide d'une "Bass Line" Roland TB-303 et d'une boîte à rythme TR-808 qu'il loue pour l'occasion. Grâce aux droits d'auteurs engrangés, Christian Braut s'offre des séances au Studio d'Auteuil où il enregistre deux titres. Aux manettes et à l'Emulator II : l'ingénieur du son Pierre Jacquot, qui officie aux côtés d'André Ceccarelli, Deep Forest, Lara Fabian, Michel Legrand, Catherine Lara... A la guitare : Pierre Jaconelli, qui collaborera avec des artistes tels que Johnny Halliday, Benjamin Biolay...

A la fin des années quatre-vingt-dix, Christian Braut enclenche la vitesse supérieure et décide d'enregistrer son premier disque. Séduit par l'album de jazz "Self Portrait", du pianiste et batteur Claude Salmiéri, connu pour avoir accompagné à la scène et en studio des artistes tels que France Gall, Michel Berger, Véronique Sanson, Francis Cabrel, Renaud..., il fait appel à ses services. A la console : Ludovic Lanen, ingénieur du son de Francis Cabrel, l’Orchestre National de Jazz, Patricia Kaas, Jean Félix Lalanne...

Intitulé "24 heures à ses côtés", l'album sort en 1999 sur le label Archipel Studios. Une distribution Fnac, des diffusions et interviews radiophoniques : il reçoit un excellent accueil. Dix chansons tout en douceur, aux atmosphères teintées de jazz, et pour conclure, un clin d'oeil à Serge Gainsbourg avec une reprise primesautière et sautillante du Poinçonneur des Lilas.

Toujours à la croisée des chemins artistiques et techniques, après avoir assisté à la naissance de l'informatique musicale, Christian Braut assiste à celle d'Internet et quitte la presse musicale pour monter sa propre agence web. A son actif : les sites des magasins de musique Backstage, Playback, Univers Sons.., le portail d'artistes Sony BMG, etc.

Retour quelques années en arrière. Nous sommes en 1995. La tournée mondiale Apple New Media passe par Cannes. Après le discours d'ouverture prononcé par Peter Gabriel, les nouveautés se succèdent... dont l'application de réalité virtuelle QuickTime VR. Christian Braut, qui couvre l'évènement pour le magazine Keyboards, craque littéralement et propose à son ami Carloquinto Talamona, patron du prestigieux complexe résidentiel Capri Digital Studio, où enregistrent Sting, Zucherro, Maria Carey..., de réaliser un "360" de la cabine. Une nouvelle passion est née et Christian Braut développe depuis lors une activité de "photographe panoramiste". Galeries et expositions s'enchaînent : à La Baule, à Paris, au Cap Ferret...

Durant ces années "web" et photo, la musique continue... et peut-être plus encore l'écriture. Influencé par des auteurs aussi divers et variés que Vincent Derlem, Barbara, Zazie, Georges Brassens, Alain Souchon, Renan Luce, Francis Cabrel, Benjamin Biolay, Jean-Jacques Goldman..., c'est dans la plus pure tradition de la chanson française qu'il se positionne et engrange près d'une quarantaine de nouveaux titres aux textes finement ciselés. Un univers attachant et chargé d'émotion. De quoi remplir non pas un, mais deux albums... que réalise une nouvelle fois Claude Salmiéri... et que mixe de nouveau Pierre Jacquot. Le premier, "La Croisière", sort en 2011. A cette occasion, Christian Braut devient Monsieur Gontrand.

Riche de dix-huit titres, plus acoustique que le précédent, cet album gagne en spontanéité. Disponible sur les plates-formes de téléchargement et d’écoute — iTunes, Deezer—, il donne là encore lieu à de nombreuses diffusions et interviews radiophoniques. A l'initiative de la célèbre productrice et une animatrice de radio Evelyne Adam, Monsieur Gontrand se produit à Paris au Scop'Club — l'ex-Tête de lard qui, des années vingt jusqu'aux années quatre-vingt, a vu défiler des artistes tels qu'Edith Piaf ou Jacques Brel.

Dans la même lignée, un deuxième opus, "3298 mètres", sort en 2013. Tous autant qu’il sont : les titres de ces deux albums font l’objet de clips que Monsieur Gontrand tourne pour la plupart du côté de la Baule, et publie sur YouTube, Facebook… On en retrouve une trentaine sur un DVD Video encarté dans un le premier ouvrage de photographies panoramiques de son double Christian Braut, "La presqu'île à 360 pour cent"— La Baule, Le Pouliguen, Batz-sur-Mer, Le Croisic, Guérande…").

Un quatrième album de composition, en préparation, sortira courant 2015. Il s’intitulera "Georges et Marguerite".

Dans l’intervalle, Monsieur Gontrand s’est offert une parenthèse avec la sortie, fin 2014, d’un album de reprises décalée sobrement intitulé… "Reprises" : Barbara, Serge Gainsbourg, Michel Delpech ou Maxime Le Forestier en jazz, Michel Legrand, Joseph Kosma ou Sacha Distel en lounge, Georges... Brassens ou Bizet en électro, Jean Boyer en rock.

A suivre.

contusion
bonjour
contusion - 10/02/2012 à 13:12
Mes etudes et soutiens



bonne journee

Mon frère


Mon frère


Dis, quand reviendras-tu ? (Barbara / reprise)


Dis, quand reviendras-tu ? (Barbara / reprise)


Voir les 9 videos

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.

> Créer un compte <
Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter Monsieur Gontrand à votre liste d'ami.