Connexion

Fermer
Vous ne possédez pas encore de compte sur Zicmeup ? Inscrivez vous ici
My ZicMeUp Hits Artistes Concerts Concours Métiers Services
Louis Essem Chanson
Louis Essem
Ajouter à ma fanlist Laisser un commentaire Encourager cet artiste
J'aime
Player
> Sa place dans le hits :
  - général
  - Rhône
  - Chanson
Louis Essem, musicien et chansonnier camerounais est un passionné de Brassens et des musiques traditionnelles africaines. Il nous propose un univers onirique, enchanteur, un brin nostalgique, façonné au gré des aventures humaines et artistiques qui l’ont forgé.
Son album "Entre Rives", se situe entre traditions, chanson française, ethno-jazz et musique du monde. Entre Rives est une invitation à la découverte de ce qu’il y a de commun dans la diversité des sonorités musicales actuelles.

Un éveil artistique familial
Né à Efok, village situé aux environs de Yaoundé, au Cameroun, Louis Essem est sixième d’une longue fratrie. Sa mère, institutrice, encourage très vite chacun de ses enfants à avoir une pratique artistique. Son père, bien que chirurgien, est un ancien joueur de banjo,
conteur et chanteur.

Son initiation au Balafon
Très tôt, Louis Essem fait ses premières classes de balafon auprès de ses grands frères Kisito Owona et Armando Bill. A 9 ans, sa première prestation publique a lieu avec la chorale de la paroisse Sainte Anne d’Efok. Son entrée en sixième au petit séminaire de Mvolyé à Yaoundé va confirmer cette dynamique. Il intègre rapidement la chorale de l’établissement comme
chanteur et joueur de balafon.

La naissance du poète chansonnier.
le séminaire favorise également sa rencontre avec la poésie classique qui devient vite une passion. Il aime écrire, jouer avec les mots, déclamer... C’est à cette époque que Louis Essem croise sur son parcours la guitare, de manière fortuite. En 1989, deux nouveaux élèves , guitaristes, arrivent dans l’établissement et vont lui enseigner ses premiers accords. Dans la
foulée, il écrit ses premiers poèmes et chansons. Cette passion naissante va connaître un coup d’accélérateur quand son grand frère Bill se met aussi à la guitare.
Une rencontre déterminante se produit avec l’artiste camerounais de variétés, Ondob’So, qui va lui apprendre à jouer ses chansons à la guitare. De retour à l’école, il s’attelle a conforter ces enseignements de guitare rythmique en découvrant les ficelles de la frappe et de l’arpège.

Les premières scènes au Cameroun
Louis Essem va jouer dans plusieurs chorales du Cameroun (Efok, Koudandeng, Obala,Yaoundé, Bafang, Bafoussam, Nkongsamba) comme balafoniste, guitariste, chanteur. Parallement il devient le chef d’orchestre de la troupe musicale de son lycée.
En 1993, il remporte le Concours Mutzig Tour - plus prestigieux concours de musique et de chanson au Cameroun à cette époque- avec une de ses compositions "L'alliée". S’en suivra un court passage par le Yaoundé University Music (Orchestre de l’Université de Yaoundé I).

L’éclosion de Louis Essem avec le Kiss-kiss Balafons (groupe international et traditionnel)
En 1999 il arrive à Grenoble pour poursuivre des études universitaires et intègre le groupe Kiss-Kiss Balafons où officient ses deux frères (Kisito et Bill). Il y compose et interprète des musiques traditionnelles. Il se produit avec le collectif dans de nombreuses scènes et festivals en France et dans le monde (Mexique, Pologne, Italie, Luxembourg, Maroc, Espagne,
Belgique, Guyane). La collaboration, toujours en cours, donnera naissance à deux albums; Man’nna (1999) et Nostalgie (2003).

L’album «Entre Rives»
En 2006, Louis Essem commence à travailler sur son projet personnel de sortir un album solo de chanson. Ce serait l’occasion pour lui de concilier ses différents univers; le balafon, la guitare, la poésie, les musiques traditionnelles et le Jazz. L’album «Entre rives» est la première esquisse, le premier jalon de ce projet.
S’inspirant de ses souvenirs d’africain et d’ailleurs, de l’émerveillement des matins de son enfance, Louis Essem nous propose dans cet album un univers qui transcende les barrières entre les cultures, les traditions et les styles. En invitant le balafon de ses ancêtres dans la chanson moderne, l’artiste tisse des passerelles symboliques entre les peuples.

Anonyme
+1
Anonyme - 05/02/2014 à 16:14
vote du jour ok pour les gibiers !



Y a pas à dire tu déménages !
Anonyme
+1
Anonyme - 04/02/2014 à 11:04
un petit passage pour voter, écouter, et apprécier



Continue, ça envoie bien ! ! !
Anonyme
+1
Anonyme - 03/02/2014 à 08:59
le vote du jour signé Gibiers de Potence



avec tous nos encouragements ! ! !
Anonyme
+1
Anonyme - 01/02/2014 à 10:12
bravo !



premier vote

Jasmin de Venise


"avec cette musique moderne accordée avec justesse aux sonorités africaines vous m'avez totalement embarqué dans votre voyage". Patrice Marlone (Président du jury de demie finale St Etienne, 06/06/2014


C'est matin au village


Clip officiel


Voir les 3 videos

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.

> Créer un compte <
Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter Louis Essem à votre liste d'ami.