Connexion

Fermer
Vous ne possédez pas encore de compte sur Zicmeup ? Inscrivez vous ici
My ZicMeUp Hits Artistes Concerts Concours Métiers Services
Avatar
Contacter
Originaire de : Rennes
France Ille-et-Vilaine
Derniers sons :
Place dans les hits :

Biographie

Avant, il y a longtemps, Louis Arell était un môme. En grandissant, il a bien failli se paumer dans les méandres salement tortueux de la réalité, cette sale gueule qui ne voulait rien tant que le bouffer, qui a bien essayé de n?en faire qu?une bouchée. Discrètement, il a préféré se réfugier dans ses vérités, changeantes et floues, mais loin des petites compromissions et douces vanités de l?adulte respectable. Sauf que la musique ne l?a jamais lâché. Elle a fini par le pousser à se colleter à nouveau avec un réel pourtant fuyant, pour lui jeter à la tronche tous ces mots qu?il n?avait pas voulu entendre.



Après avoir expérimenté, et usé, parfois jusqu?à la corde, différentes formations, c?est tout seul qu?il se jette dans la bataille. A l?engagement mollasse et bien-pensant, faire-valoir d?une lente résignation, il préfère l?ironie douce-amère. Adoptant ici la posture « de gôche », mon petit monsieur, d?un artiste réaliste et militant (l?Artiste), ou, là, nous narrant les velléités révolutionnaires d?un très ordinaire quidam (Madame, Monsieur), il oppose la franchise de ses mots à la médiocrité des attitudes.



Et puis, au détour d?une phrase, d?une mélodie, diable déglingué au sourire défoncé, surgit l?angoisse. Angoisse de la folie et de l?aliénation, expérience douloureuse qui affleure en ouverture du disque (Des pressions), angoisse de la perte de soi après le départ de l?être aimé, dans le vacarme de la rupture amoureuse (fracas).



Pourtant, cette angoisse sourde et profonde ne creuse pas la noirceur d?un quotidien désespéré. Louis Arell nous raconte ici, dans toute la sincérité de ses chansons, la recherche de cette fleur qui, comme promis, pousse sur un tas d?ordures. Sur la corde raide, oscillant entre pudeur et voyeurisme, entre cri et silence, Louis fait le récit d?une enfance qui s?éloigne, d?un monde adulte inatteignable, sans pour autant renoncer aux promesses des espoirs soudains