Connexion

Fermer
Vous ne possédez pas encore de compte sur Zicmeup ? Inscrivez vous ici
My ZicMeUp Hits Artistes Concerts Concours Métiers Services
El Matador Rap
El Matador
Ajouter à ma fanlist Laisser un commentaire Encourager cet artiste
J'aime
Player
> Sa place dans le hits :
  - général
  - Marseille
  - Rap/Hip-Hop
El Matador ne possède pas de boutique.
Silence. Le public attend. A la fois curieux et inquiet devant un nouvel affrontement annoncé déséquilibré entre un homme et le beat, entre un jeune homme et une vie brutale. Difficile de penser qu?aujourd?hui, l?un de ces jeunes hommes fiers et talentueux pourrait s?illustrer dans l?arène. Génération Wesh Wesh, premier titre officiel, au générique du blockbuster Taxi 4, a particulièrement résonné auprès de la jeunesse marseillaise et du reste de la France qui s?est trouvé là un hymne inespéré. Première banderille d?El Matador?



C?est au c?ur de Belsunce, quartier populaire et historique de Marseille que commence son histoire, il y a 25 ans?

Issu d?une famille de sept frères et s?urs dans un milieu que le politiquement correct conviendra de décrire comme ? défavorisé ?, le jeune Mohamed doit composer en plus avec le divorce de ses parents? De quoi nourrir un discours misérabiliste et jouer les victimes mais ce n?est pas son genre, ni ce qui transparaît dans sa musique. Il n?est ni fataliste ni défaitiste, un état d?esprit qui lui vaut de se battre au quotidien pour lui et sa famille et d?enchaîner les petits boulots de manutention malgré un Bac en poche. C?est peut-être aussi la source d?un texte comme La Misère a le sourire (en duo avec Brasco), réaliste et anti-misérabiliste qui définit parfaitement son auteur.



Contrairement à ce que son métier pourrait laisser supposer, El Matador n?est pas seulement un ? bon ? parleur, il joint les actes aux mots. Il se décrit comme volontaire et le prouve : nourri par les rimes des grands du quartier, il se lance dans le rap à l?âge de 17 ans. Bien vite il rencontre El K.I.D. avec lequel il crée le groupe Processus Verbal. Devenu figure de l?underground marseillais, il se débrouille pour multiplier les allers-retours à Paris pour faire écouter ses titres, rencontrer les pontes locaux et poser quelques rimes sur des mixtapes et compilations en 2004.

C?est finalement Mark, ancien directeur des programmes de Générations 88.2 (la radio rap parisienne de référence) et fondateur du label Bombattak Recordz), qui signe l?espoir Marseillais et le place dans la foulée sur le street album, ? Bombattak MC?s ? avec le Parisien Brasco.

La formation du jeune rappeur Marseillais s?accélère. Il prouve vite que Génération wesh wesh n?est pas un coup de chance : A armes égales (avec Brasco et Alonzo de Psy 4 de La Rime), qui figure au générique de 300,, devient l?un des hits rap du printemps 2007, en rotation lourde sur les réseaux radios et chaînes TV musicales. Deuxième banderille?



Si l?album frappe d?emblée par sa richesse c?est parce qu?il est le reflet de la personnalité de son auteur et de sa vie. Car même s?il fait honneur de temps à autre à l?art de l?egotrip, le principal sujet d?El Matador n?est pas son propre nombril.

Totalement produit et réalisé par Trak Invaders, et presque totalement composé par cette équipe montante du son, ? Parti de rien ? est un disque riche qui traite aussi bien du mal de vivre quotidien (Tapage Nocturne, Besoin d?être libre avec Soprano ou l?enlevé Evasion) que de relations humaines comme le touchant Preuve d?amour (avec le chanteur Jimi), de nostalgie (Epoque révolue) que de sentiments intimes (le poignant Adolescente en mal de vivre avec la voix de LS) ou de morceaux de vie personnels comme Parti de rien.

El Matador n? oublie pas non plus de rendre la modernité du hip hop avec Le rap de la rue (avec Nubi ) et C?est la Merde qui puise son essence sonore dans le Sud des Etats-Unis.

Et puis, comme un cadeau fait au rap français qui en avait besoin, El Matador propose de véritables hits hip hop qui ont toutes les raisons de faire vibrer les coffres et les dancefloors pour les mois à venir : Génération wesh wesh a ouvert le bal, A Armes égales ne compte déjà plus son nombre de victimes, Mets-toi bien ne devrait pas faire de quartier. La mise à mort?



? Parti de rien ?, El Matador a grandi en affrontant la réalité. Aussi dure soit-elle, il n?a jamais baissé le regard devant elle. Il la prend désormais à son propre jeu, enchaînant les passes adroites et nourrissant désormais son art avec les sales coups qu?elle lui a fait.

Là où le torero met la mort en scène, El Matador, lui, choisit de dompter la vie et le sort.

Et de faire retentir sa musique dans l?arène.



Aucun commentaire sur cette fiche.
Aucune video sur cette fiche.
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un commentaire.

> Créer un compte <
Vous devez être connecté pour pouvoir ajouter El Matador à votre liste d'ami.